mercredi 18 novembre 2009

Salle Servandoni à Condé dans l'Aisne : début de la restauration du bain d'Apollon la semaine prochaine.

Dès le début de la semaine prochaine, 20m² du décor dû à Jean-Nicolas Servandoni en 1720 seront sauvegardés par la restauratrice de la galerie des glaces de Versailles, sur place à Condé en Brie < Aisne < Picardie.

En 1719, Jean-François Leriget de La Faye achète Condé et la principauté à Victor-Amédée Ier de Savoie-Carignan et décide de poursuivre les embellissements des princes de Savoie en demandant à Servandoni d'aménager la pièce principale de réception du château. Ce dernier, que Diderot qualifiait de "grand machiniste, grand architecte et sublime décorateur", s'inspire à la fois de la galerie des frères Carrache du palais Farnèse et des groupes de Girardon du parc de Versailles pour décorer cette très belle salle de réception.

Depuis presque 300 ans le décor, resté "dans son jus", est très authentique. Tout en souhaitant respecter absolument cette authenticité il devient aujourd'hui urgent de restaurer cette salle exceptionnelle et plus particulièrement ses scènes les plus fragilisées.

Le bain d'Apollon ou Apollon chez Téthys est actuellement la partie du décor qui a le plus souffert des outrages du temps : "cet ensemble est monté sur un châssis fixé au mur et les coutures qui assemblent les lés et les morceaux de toiles présentent des signes de faiblesse mécanique. Cela se traduit par des affaissements de la toile dans la partie inférieure et des pertes d'adhérence entre le film de peinture et la préparation. L'état de conservation actuel nécessite donc une dépose et une consolidation du support par un doublage et un rétablissement de l'adhérence entre la couche picturale et le support".


La superficie totale des peintures de la salle Servandoni est d'environ 350 m². La sauvegarde programmée, confiée à la restauratrice de la galerie des glaces de Versailles,
concerne "seulement" 20 m²!
Si vous le souhaitez, nous vous tiendrons informés des détails de ce travail dans les semaines à venir sur ce même blog. Cette réalisation voit le jour grâce au concours de nos visiteurs (billets d'entrée) et des Monuments Historiques, malheureusement à ce jour, nous n'avons pu réunir d'autres mécènes comme des monuments publics prestigieux tel que Versailles (Vinci, Bnp Paribas..) ou Chantilly.

Idéalement il faudrait restaurer l'ensemble du décor de cette salle afin de le sauvegarder pour les générations futures. Ainsi, chaque billet d'entrée compte et Condé espère accueillir encore de nombreux visiteurs, pour faire face au défi que représente une telle restauration pour un monument privé.